La musique de relaxation c’est souvent des flûtes de pan, des sons de vagues ou de cascades, matinées de touches de pianos tenues et enrobées de profondes nappes. Reconnaissons que ce genre de musique cible les amateurs. Mais sont-elles toutes vraiment relaxantes ?

Plage détente pour musique de relaxation

Vous avez probablement été coincé dans un ascenseur, ou une salle d’attente, ou dans la file d’attente téléphonique d’un service très long à décroché. Et là vous écoutez patiemment la musique de relaxation jouée pour adoucir votre impatience ? Est-ce que ça marche ? Evidemment pas, plus vous écoutez cette musique, plus vous vous agacez. Votre moment relaxation attendra.

Comment une musique de relaxation peut-elle être efficace ?

1. Vous avez décidé de passer un moment de relaxation

Les exemples précédents montrent que la relaxation est d’abord liée à votre envie de vous relaxer. Il faut donc choisir un moment de calme, sans tension et sans contrainte.

2. La musique

Le rythme d’une musique de relaxation

Doit se positionner idéalement autour de 70 bpm. Elle doit être sous le 90 bpm en tout cas pour se montrer efficace.

Des chercheurs et des médecins ont mené des études sur de petits échantillons menant toujours aux mêmes conclusions : un rythme lent de la musique peut faire baisser le rythme cardiaque. 70 bpm correspond à une moyenne du rythme cardiaque. La musique peut être encore plus piano. Enfin le rythme du cœur et la fréquence nerveuse sont intimement liées. Un rythme bas peut amener la sensation de relaxation.

Une mélodie relaxante

Propose un mélodie douce, des nappes sur des accords plutôt majeurs. Une majorité d’accord mineurs nous tireraient vers la déprime. Ajoutez-y des sons, souffles, cascades… des bruits roses.

Avec des bruits roses, mais qu’est-ce donc ?

Concernant les bruits roses, les études ne sont pas franchement probantes (peu nombreuses, sur de petits échantillons), cependant elles révèlent une légère amélioration de l’endormissement, de la qualité du sommeil et de la mémoire au réveil. Evidemment, ce qui est bon pour le sommeil est un signe de relaxation.

Les bruits roses sont une variante de bruit blanc plus agréables à notre oreille. Un bruit blanc comporte toutes les fréquences du spectre (20Hz-20 Khz) avec la même énergie. Il y a donc autant de grave que de médium que d’aigus. Les bruits roses sont des bruits blancs des quels la puissance des notes les plus hautes a été abaissée les rendant plus ronds, plus profonds, plus supportables.
Concrètement, un bruit rose dans une musique relaxante peut être une cascade d’eau par exemple.

Et il semble que vous avez là une recette pour une musique de relaxation efficace.Et pourtant, rien ne garanti que cette musique de relaxation vous ai profondément relaxé. Il y a cependant un ingrédient prequ’infaillible : le battement binaural.

Le battement binaural ingrédient efficace de la musique de relaxation

Vous pourriez même l’écouter sans musique, ce que proposent plusieurs applications de sons binauraux. Il produirait tout de même son effet. Dans ce cas, vous entendriez une sorte de bourdonnement. Ajouté à la musique, il ne s’entend presque pas. Et apporte une efficacité scientifique à la relaxation recherchée.

Pour mieux comprendre retrouvez dans cet article, le fonctionnement des battements binauraux.

Les battements binauraux déterminant dans les effets d’une musique de relaxation

Ces battements sont souvent utilisé par des méditants ou des hypnothérapeutes pour plonger les pratiquants dans un état de relaxation. En effet, il existe plusieurs fréquences, aussi appelées ondes binaurales, aux quelles correspondent autant de fréquences nerveuses. Les ondes alpha, le plus souvent utilisées, correspondent à un état méditatif. D’autres ondes binaurales sont encore plus « ralentissantes ».

En effet, des chercheurs ont travaillés sur les effets sur l’humeur des battements binauraux. Ils ont trouvé des effets significatifs sur l’amélioration de l’anxiété, la tension, et la vigilance.

Retenez qu’une musique de relaxation est un tout, et qu’il n’y a pas de magie. Si vous n’êtes pas prêt(e) à vous relaxer ça ne marchera de toute façon pas. Il s’agit donc de chasser ou laisser passer toute agitation, et de vous laisser porter vers la relaxation. La musique est un bon vecteur, notre conseil est de lui ajouter un battement binaural, thêta ou delta pour le sommeil, alpha ou thêta pour la relaxation.

sources :

CardioPulse, European Heart Journal 2010. 24 p. 2964-2966. : Verdi is in tune when it comes to blood pressure control

Nico Pellerin

Expert digital, dont 10 ans dans le développement d'activités innovantes avec de grands groupe, des pure-players ou en start-up. Concerné et passionné par les médecines douces, il partage ses recherches et expériences  bien-être avec les visiteurs de Feel-Good.space

Laisser un commentaire

Fermer le menu