Si vous vous demandez ce qu’est la relaxation, ces bienfaits, comment la pratiquer ; Blanche Augarde-Dollé, psychomotricienne spécialiste des thérapies du stress, de l’anxiété, du burn out répond à toutes vos questions.

pratique de la relaxation sur la plage

Qu’est ce que la relaxation ?

Les techniques de relaxation sont des méthodes de soin, au sens de soigner comme celui de « prendre soin de soi ».

Toute technique de relaxation agit sur l’état de tension psychique et le tonus musculaire de la personne : « la décontraction neuromusculaire aboutit à un tonus de repos, base d’une détente physique et psychique[1] ».

En bref, l’objectif de la relaxation est la détente, globale, psycho-corporelle. Elle vise donc à un mieux-être global.

Les origines

Il existe diverses techniques de relaxation, élaborées et codifiées par des médecins au XXe siècle mais aussi des formes ancestrales de relaxation (tradition indo-tibétaine, yoga…).

Que se passe-t-il au niveau cérébral ?

La réduction du tonus musculaire agit sur le cerveau en abaissant le seuil d’excitabilité du cortex, ce qui revient à le « mettre au repos » et procure la sensation de détente globale.

En particulier, toutes les inductions de relaxation de type suggestion de détente d’une partie du corps activent à la fois l’hémisphère gauche (faisant appel au schéma corporel) et l’hémisphère droit (par l’aspect sémantique des parties du corps).

L’aire pariétale serait particulièrement mise en jeu par la relaxation car lieu de convergence d’informations sensorielles (visuelles, somesthésiques, proprioceptives, auditives, vestibulaires, musculaires, et même motivationnelles).

Comment ça marche ?

Concrètement, elle passe par la prise de conscience des sensations corporelles, des tensions musculaires en particulier, puis par la recherche de la réduction de ces tensions.

Pour que cela fonctionne il est bon d’intégrer cette pratique corporelle dans son emploi du temps quotidien ou hebdomadaire pour une bonne hygiène de vie. Quelques minutes suffisent pour en ressentir les effets dans son esprit et dans son corps, surtout si l’on pratique régulièrement.

Les effets de la relaxation

Le corps va passer par différents niveaux de vigilance, de l’état de conscience le plus éveillé vers des états de conscience tournés vers la mise en sommeil ; la vigilance va s’amoindrir et les perceptions sensorielles seront atténuées. Des perceptions du corps un peu « étranges » peuvent alors apparaître ; ce sont des signes de modification du niveau de vigilance donc d’entrée en état de relaxation.

Ne pas s’inquiéter, plutôt profitez de cet état de perception différente du corps et des pensées qui voguent différemment… En un mot, lâchez prise et laissez-vous porter ! Profitez !

Quelques questions sur la relaxation ?

Quelques réponses ci-après. Et si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires.

Est-ce dangereux ? Y a-t-il des contre-indications ?

Pas plus que pour toute technique corporelle ou comme un médicament, il faut juste éviter les surdosages ! C’est-à-dire ne pas s’enfermer dans une pratique trop fréquente, envahissante, qui empêche de se consacrer au reste de sa vie, qui conduise à réduire le temps consacré aux relations sociales.

Si vous avez encore un doute, c’est que

– peut-être n’avez encore jamais essayé. Vous pourriez commencer avec nos programmes de relaxation guidée utilisables à la maison.

– ou peut-être vous avez ressenti des sensations que vous ne comprenez pas ou qui vous interrogent en expérimentant la relaxation. Dans ce cas, faîtes-vous accompagner dans les débuts par un thérapeute spécialiste, en individuel de préférence afin de pouvoir échanger librement sur vos ressentis.

– ou bien vous avez souffert d’un épisode de trouble ou de mal-être psychique, d’un traumatisme ou d’une addiction, à un moment de votre vie, peut-être encore en ce moment, dans ce cas, mieux vaut consulter un professionnel de santé pratiquant diverses méthodes de relaxation (psychomotricien, psychiatre, psychologue….) afin de déterminer les méthodes de relaxation qui vous conviendront le mieux

La relaxation va-t-elle m’aider à sortir de mon mal-être ? Des symptômes corporels de mon burn-out ?

Des personnes la pratiquant témoignent du fait que concentrer son attention sur la force musculaire permet de faire évoluer ses ressentis corporels et son rapport à soi.

Elle permet également d’atténuer voire de supprimer certains symptômes (troubles du sommeil, troubles de l’attention, crispations musculaires….).

 

La relaxation, idées reçues

La relaxation, ça fatigue, comment trouver de l’énergie après une séance ?

Oui, on peut ressentir une forme de fatigue au moment de sortir de l’état de relaxation en fin de séance.

Non, cette fatigue ne dure pas, bien au contraire, le corps, et le mental, se sont reposés et vous allez vous sentir plein(e) d’énergie quelques temps après.

Pour cela, sortez progressivement de l’état de relaxation ; une fois quitté le programme, avant de passer à autre chose, demandez-vous « comment je me sens maintenant ? » puis reprenez le cours de la vie quotidienne, en plaçant les tâches les unes après les autres sans penser à toutes celles qui vont suivre.

La relaxation, ça prend du temps et je cours déjà trop !

Oui, cela prend du temps…. Mais quelques minutes en fait suffisent ! Surtout si vous êtes bien entraîné, un peu comme un sport ou la musique où la pratique donne de l’efficacité….

Non, si vous manquez de temps, la relaxation ne vous en fera pas perdre mais au contraire en gagner : après quelques minutes de relaxation, vous serez ressourcé, les idées plus claires et une meilleure qualité de concentration vous permettra de gagner du temps au final !

La relaxation peut-elle modifier nos perceptions du corps et de nos émotions ?

– Oui, se relaxer modifie notre état de conscience. Ce dernier est l’état de perception de nous-même et de l’espace autour ; il peut varier selon notre état émotionnel. Prendre l’habitude d’associer une induction de relaxation ou un mot suggérant un état de relaxation à notre corps, peut nous aider à mieux gérer une émotion.

Pourquoi choisir de se tourner vers la relaxation ?

Vous n’êtes pas prêt à méditer mais vous ressentez le besoin de vous poser.
Vous êtes tendu, souvent ou toujours stressé(e) et cherchez un moyen simple de vous détendre votre corps et votre esprit.
Vous souffrez de douleurs musculaires dans le dos ou les épaules.
Vous dormez mal la nuit et vous réveillez fatigué, les mâchoires serrées…
Vous manquez de confiance en vous et cherchez une technique simple pour vous sentir plus sûr de vous.
Vous cherchez à vous sentir tout simplement mieux dans votre corps.
Vous recherchez la détente du corps et de l’esprit.

En conclusion, choisissez la relaxation pour un mieux-être global, pour une détente du corps et de l’esprit.

La relaxation vous aidera d’abord à débusquer les tensions musculaires, les tensions dont vous ne vous rendez plus compte. Elle vous aidera ensuite à atténuer et réduire ces tensions par une pratique régulière.

Petit guide pour choisir sa position de relaxation

Vous êtes trop pris par les pensées, la tension ou l’hyperactivité pour vous asseoir directement.
Vous n’êtes pas sûr de pouvoir rester assis et concentré assez longtemps.
Vous n’avez jamais essayé la relaxation et souhaitez commencer en douceur.
Vous avez envie de tenter les relaxations dynamiques.
Vous ne souhaitez pas rester allongé toute la séance

Choisissez la relaxation avec changement de positions (debout ou assis puis éventuellement allongé).

Ou bien vous vous sentez prêt (e) à vous asseoir ou allonger directement,

choisissez la relaxation assise ou allongée.

Sources

[1] Définition de R.Durand de Bousingen (1992)

Nico Pellerin

Expert digital, dont 10 ans dans le développement d'activités innovantes avec de grands groupe, des pure-players ou en start-up. Concerné et passionné par les médecines douces, il partage ses recherches et expériences  bien-être avec les visiteurs de Feel-Good.space

Laisser un commentaire

Fermer le menu