Il semble que Cédric Klapisch ait trouvé une recette ou peut-être a t-il ça dans le sang. Après, le péril jeune, un air de famille, la série de l’auberge espagnole, ce qui nous lie est un pure feel good movie qui le fait vraiment.

ce qui nous lie feel good movie - rire fraternel

 

L’histoire de ce qui nous lie

Un jeune homme ayant grandit dans la vigne familiale bourguignonne décide de revenir après de très longues années d’absence auprès des siens à l’annonce de la mort prochaine du patriarche.

Quel genre de feel good movie ?

Klapisch encre son film en Bourgogne, dans la vigne pour mieux mettre en avant les valeurs de famille : liens indéfectibles, solidarité, racines.

Ces valeurs peuvent être vécues comme des boulets ou comme un tremplin. Le propos de l’auteur est peut-être là. Bien sûr nous passons par de nombreuses émotions ou sensations tout au long du film. Et sous cette couche sensitive, il parle à notre cerveau émotionnel. Celui qui nous lie à nos parents, nos frères et sœurs, à nos amours, à nos enfants.

ce qui nous lie feel good movie - scène de partage autour du vin

Feel bad and feel good

Le personnage de Jean (remarquablement interprété par Pio Marmaï) est pris dans cet étau familial. Comment en sortir, écrasé ou plus solide ?

Il me semble que Jean nous donne une leçon de vie. En partageant (sa vie, son expérience, leur entreprise) avec sa sœur et son frère, il reprend confiance et s’épanouie. En faisant la paix avec son père et en acceptant ses origines, il renoue avec sa compagne et sa nouvelle terre d’adoption (l’Australie).

Nous sommes liés par ce que nous faisons ensemble

ce qui nous lie feel good movie scène de travail de la vigne

Jean parti depuis longtemps va finalement resté auprès des siens pour affronter l’épreuve : celle de la mort du père et surtout de l’héritage et de la succession. En assumant son rôle d’aîné, il prend la place d’un tuteur bienveillant pour ces frère et sœur. Cependant, nous partageons avec eux le stress de l’incertitude du lendemain ainsi que les désaccords engendrés par une telle situation.

Et par les émotions que nous partageons

Il faut bien dire que le réalisateur est un maître pour nous faire passer des larmes aux rires et vice versa.

ce qui nous lie feel good movie scène de tendresse devant une relation père fils

En rapprochant les personnages de la famille nous essuyons une larme émue causée par les retrouvailles d’un couple séparé et d’un père et son fils. Nous laissons également sortir des rires à gorge déployée devant les frasques éthyliques de frères enfin devenus complices.

Ce qui nous lie est un feel good movie parce que nous voyageons à bord des montagnes russes émotionnelles de la vie. Mais par dessus tout, nous voudrions tous avoir la même intelligence émotionnelle que les personnages de ce film ; capables de résilience, de pardon, d’empathie, d’entraide. De bons sentiments, peut-être… Mais qui nous font tellement de bien !

Nico Pellerin

Expert digital, dont 10 ans dans le développement d'activités innovantes avec de grands groupe, des pure-players ou en start-up. Concerné et passionné par les médecines douces, il partage ses recherches et expériences  bien-être avec les visiteurs de Feel-Good.space

Laisser un commentaire

Fermer le menu