Cadremploi, le site de recrutement des cadres, a mené une enquête auprès de sa base (1123 cadres). Le résultat est alarmant, 50% déclarent avoir fait un burn out.

 

statistique : 1 cadre sur 2 déclare avoir fait un burn out

Comment comprendre le chiffre 1 salarié sur 2 atteint de burn out ?

Le statistique de 50% de burn out apparaît comme trop importante pour être médicalement acceptable. A l’évidence, la moitié des cadres de France ne sont pas tombé malade au point d’être arrêté par un médecin pendant des mois.

Cette énorme statistique vient probablement du fait que la définition et les symptômes du burn out sont mal connus du grand public. Après ces précautions prises, donnons gage aux personnes interrogées d’honnêteté. Il y a probablement une confusion entre burn out et grande fatigue ou anxiété liée au stress et/ou à la perte de sens au travail. Cependant, deux symptômes saillants du burn out.

Néanmoins, ce chiffre doit retenir notre attention car il exprime un sentiment profond de notre société. Si les cadres déclarent si disent autant affecté, il y a bien un malaise dans leur vie professionnelle.

 

Observons de plus près les signes du burn out affectant le plus les cadres.

Chiffres du burn out - les signes

 

L’anxiété serait ressentie par 2/3 des personnes atteintes de burn out interrogées. Fatigue et insomnies toucheraient environs 65% d’entre elles. Il s’agit là de symptômes lourds et handicapants dans la vie, professionnelle notamment. Les cadres nous disent que plus de 50% ont perdu confiance ne eux, concentration, motivation, sont irritables et isolés. Comment travailler dans ces conditions ?! Quel est l’intérêt pour les entreprises d’employés des collaborateurs dans cet état ? Ces deux questions sont cruciales pour la productivité des entreprises. Alors d’où vient le malaise? Et que fait le management pour remédier ou prévenir le burn out en France ?

Quelles sont les causes des burn out des cadres ?

Ci-dessous les statistiques des causes du burn out chez les cadres.

causes du burn out chez les cadres

L’organisation et le management cités comme principales causes de burn out chez les cadres

L’organisation du travail jugée comme cause numéro un des burn out. La pression générale et la sur-charge de travail sont désignées comme principaux toxiques. Il semble bien que les exigences financières, les crises successives demandent à chacun d’en faire toujours un peu plus, jusqu’à… l’épuisement professionnel.

Le manque de reconnaissance, d’accompagnement et la pression exercée par le management représenteraient un deuxième lot de causes de burn out liées au management.

Les facteurs liés au sens, à l’ambiance, la relation au manager, à l’équilibre pro / perso ne viendraient que bien après.

A la lecture de ces causes de burn out citées par les cadres l’éloignement entre l’organisation du travail et les travailleurs semble important. Malheureusement, une très grande part des cadres ressentent que leur environnement professionnel n’est pas sain. Ils désignent largement l’organisation et le management comme source de leurs anxiété, insomnies. La France est en 2019, d’après l’OCDE au 7° rang mondial de la productivité. Imaginons une organisation et un management bienveillante et à quel rang la France se porterait avec des cadres plus motivé, en forme et confiant …

Sources :

cadremploi.fr : https://www.cadremploi.fr/editorial/actualites/actu-emploi/detail/article/la-moitie-des-cadres-pensent-avoir-deja-fait-un-burn-out.html

Nico Pellerin

Expert digital, dont 10 ans dans le développement d'activités innovantes avec de grands groupe, des pure-players ou en start-up. Concerné et passionné par les médecines douces, il partage ses recherches et expériences  bien-être avec les visiteurs de Feel-Good.space

Cet article a 1 commentaire

  1. Merci pour cet article tres eclairant

Laisser un commentaire

Fermer le menu